sanctuaire, Tôkyô

Meiji Jingû 明治神宮

Comme son nom l’indique, c’est un sanctuaire dédié à l’empereur Meiji et à son épouse. L’empereur Mutsuhito, dont Meiji est le nom posthume, a gouverné de 1868 à 1912. C’est une période qui marqua l’histoire du Japon puisqu’avec l’ouverture forcée du Japon au commerce international par les occidentaux, le dernier shôgun (seigneur féodal) de la lignée des Tokugawa (Tokugawa Ieyasu est l’un des trois unificateurs du Japon) fut destitué et l’Empereur retrouva sa place au centre du pouvoir japonais (bien qu’au final ce sont les factions qui ont chassé le shôgun qui prendront les décisions importantes…) C’est également pendant le règne de l’empereur Meiji que le Japon a commencé à devenir une puissance militaire et a compter sur le plan international (guerre remportée contre la Chine, contre la Russie, annexion de Taiwan, de la Corée…)
Que les passionnés de l’histoire japonaise (dont je fais partie) me pardonnent pour tous ces raccourcis, mais c’est juste pour resituer l’empereur Meiji dans le contexte historique du Japon…
Retournons au sanctuaire Meiji. La construction a duré de 1912 (mort de l’empereur Meiji) à 1920, il est situé à côté du parc de Yoyogi, dans une végétation immense, et quand je dis immense je plaisante pas :

 

Entrer une légende

 

 

En sortant par la sortie 2 de la station Harajuku de la ligne Yamanote, prenez à droite et après quelque pas il y aura un pont en pierre sur votre droite, pont qu’il suffit de traverser pour voir à nouveau sur votre droite un immense torii. En le passant vous arrivez sur un chemin immense, dans la forêt immense, avec des arbres immenses…  C’est vraiment ce qui m’a frappé le plus en visitant ce sanctuaire, il est magnifique mais le chemin que l’on parcours dans cette forêt est encore plus magnifique.
Torii marquant l’entrée du chemin vers le sanctuaire
Je ne sais pas combien de temps il faut pour se rendre jusqu’au sanctuaire,  mais c’était une balade tellement agréable. Deux minutes avant d’entrer dans le parc vous êtes quand même en plein Harajuku, avec Shibuya au sud et Shinjuku au nord et il suffit que vous traversiez un immense torii et vous vous trouvez en pleine forêt avec le bruit des cigales comme fond sonore. C’est tellement perturbant et agréable !
Une fois le dernier torii traversé, vous arrivez dans la cours du sanctuaire, qui est elle aussi…immense !
Comment ne pas se sentir écrasé par ces arbres…
Petite anecdote : vous pouvez acheter dans la cour du sanctuaire des citations sur un petit rouleau de l’empereur Meiji

 

 

Comment s’y rendre ?
On peut y accéder par différentes stations mais je pense que Harajuku, situé sur la Yamanote, est la plus proche.
Tarif :
Gratuit ! Il y a une maison des trésors qui elle est payante (500 yen, 9h-16h30, 16h de Novembre à février), ainsi qu’un jardin (500 yen, 9h-16h, 16h30 de Mars à Octobre) je crois, je ne les ai pas fait.
Et comme souvent, les admissions se terminent 30 minutes avant l’heure de fermeture !

 

barils de sake
Ema 絵馬, plaquette pour y inscrire ses souhaits
La place immense du sanctuaire
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s