Hiking, Kôbe

Une balade sur les hauteurs de Kôbe

Kôbe  est une ville située entre les montagnes et la mer, c’est typiquement le genre de ville que j’adore car on peut passer d’un environnement à l’autre quand on veut. Les mont Maya et Rokko sont réputés pour avoir une magnifique vue sur Kôbe, surtout de nuit. On a trouvé, que c’était le moyen idéal de dire au revoir à Kôbe, avant de quitter le Japon. On peut accéder aux hauteurs de Kôbe soit par téléphérique (cable-car), soit par des chemins de randonnées. Comme on aime bien les randonnées en forêt et qu’il est censé y avoir de jolies cascades, on décide de faire la montée à pieds. 

Pour accéder aux hauteurs, que ce soit pas téléphérique ou à pieds, il faut se rendre à la station Shin-Kôbe de la ville. L’accès pour le téléphérique vous sera indiqué, pour la montée à pieds : il faut prendre le chemin, au sous-sol et à droite de la station Shinkansen.

Une fois engagé sur le chemin, on a pris sur la gauche jusqu’à une cascade, que je pensais être la fameuse Nunobiki, mais en fait ce n’était pas elle. En contrebas des adolescents jouaient dans l’eau qui coulait de la cascade, ils avaient l’air de bien s’amuser et par cette chaleur on serait bien allé les rejoindre !
On rencontre en chemin, une première cascade
Après avoir pris un chemin qui nous a mené à une sorte de temple/sanctuaire, on a rattrapé un chemin nous menant à la vraie cascade Nunobiki, c’était juste magnifique. Comme on a pris un détour, on a pas mal grimpé, donc la vue de cette cascade a été notre récompense ! On s’est reposé un peu en écoutant le bruit assourdissant de la cascade, puis on a pris un escalier contournant la cascade. Là on est arrivé à une sorte de baraquement avec des distributeurs et de quoi manger. Ça tombait bien parce qu’on n’était pas très bien équipé en boisson, du coup on a pu faire des provisions d’eau.

En prenant vers la droite, le chemin nous a mené vers un point d’observation très agréable, avec des bancs pour admirer la vue, il s’agit de l’Observatoire Miharashi.

Après avoir contemplé la vue, on décide de rebrousser chemin pour prendre à gauche, vers le barrage. A droite de l’observatoire, il y avait une route qui menait sur les hauteurs, il n’y avait pas vraiment d’indications donc on a préféré ne pas s’y aventurer. On suit donc le chemin jusqu’au barrage, on est vraiment tout seuls. Il y a encore une cascade sur la route et beaucoup de grimpette, mais qu’est-ce que c’est agréable d’être en pleine forêt comme ça !
Nous voilà au barrage, encore une fois, c’est magnifique ! Un chemin continu le long du barrage on décide de l’emprunter, autant vous dire que c’était pas un chemin pour rigolo, cette grimpette ! En plus un vieux était assis en plein milieu du chemin très étroit, il a failli me faire tomber ! On arrive en haut, juste devant l’entrée du Nunobiki Herb Garden….qui était fermé ! On a tellement mis de temps pendant la montée, à profiter et à essayer de ne pas mourir de chaleur qu’on est arrivé trop tard. En plus, le téléphérique pour aller jusqu’en haut se trouve à l’intérieur du jardin, donc impossible de visiter le jardin, ni aller en haut pour voir la vue sur la ville. On était tellement déçu, et trop fatigué pour tenter de grimper par nous même jusqu’au sommet, de toute façon on arriverait trop tard.

Du coup on décide de descendre en prenant la route, qui nous ramène jusqu’au point d’observation de tout à l’heure (la route à droite menait donc au Nunobiki Herb Garden)

On se repose un peu, le soleil commence à se coucher, mais on est trop fatigué pour attendre la nuit complète, surtout qu’on ne voit pas vraiment toute la ville d’où on est, et surtout qu’on doit tout redescendre à pieds, on ne sait pas trop si ça sera éclairé ou pas… 
On est donc un peu déçu de ne pas avoir pu atteindre le sommet, mais au final on a tellement profité de tout ce qu’on a vu, que la déception est vite passée ! On reviendra, et cette fois on ira jusqu’en haut ! 

Pour info, l’aller-retour en téléphérique coute 1400 yens (avec entrée pour le Nunobiki Herb garden), il est ouvert de 10h à 17h ( 20h30 les week-end, jours fériés et du 20 juillet et 31 août). En téléphérique, vous ne faites que survoler la cascade, donc si vous voulez l’admirer d’un peu plus près, vous pouvez toujours monter en téléphérique jusqu’au Nunobiki Herb Garden et descendre à pieds jusqu’à la cascade puis retourner au jardin et reprendre le périphérique jusqu’en haut.

 

Sur le chemin, on rencontre plein de petits autels comme celui-ci.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s