Japonais

Astuce du mois de Mai : Apprendre l’écriture japonaise pendant son séjour au Japon

C’est avec cet article que j’inaugure une nouvelle rubrique sur le blog, qui aura lieu une fois par mois : la rubrique Astuce, c’est pas très original comme nom mais au moins on sait à quoi on a affaire ! Cette rubrique me permettra de faire des articles, plus ou moins long, sur un objet, ou un endroit…qui me paraît utile, et qui peut-être un bon plan pour vous comme ça l’a été pour moi…

Vous vous rendez au Japon pendant quelques jours et vous ne savez ni parler ni lire le Japonais… Rassurez-vous, ce n’est pas grave vous profiterez quand même de votre séjour ! Mais peut être qu’à force d’entendre et de voir du japonais un peu partout, vous allez avoir envie d’en savoir plus et d’apprendre à lire quelques mots. Ça pourra notamment vous être pratique pour lire certains panneaux dans les métros ou autres, car même en l’absence de romaji (caractères occidentaux), la lecture des kanji est quasiment toujours indiqué en kana.

Avant de vous présenter les livres, je vous fais un bref récapitulatif de l’écriture japonaise :
L’écriture japonaise est composée de trois écritures : les Hiragana ひらがな, les Katakana かたかな et les Kanji 漢字. Les Hiragana et les Katakana, que l’on abrège en Kana, sont deux alphabets. Avant leur utilisation, on utilisait les caractères chinois : Kanji  (漢 Kan = Han (pour Chinois) et 字 Ji pour lettre/caractère).
Les Hiragana sont une sorte d’abréviation cursive des Kanjis qui ont le même son, ce sont donc des versions simplifiées des kanji, ils étaient utilisés à l’époque pour les femmes car plus facile… Chaque Hiragana représente une syllabe (ex : あ a, か ka, さ sa, ぽ po…).
Les Katakana, qui sont au même nombre que les Hiragana, avec les mêmes prononciations,  sont utilisés pour retranscrire les mots étrangers, des onomatopées…
Les Kanji, comme on l’a vu, sont des caractères chinois ou morphologiquement proches des caractères chinois. Comme les Kanji sont beaucoup plus nombreux que les Kana, que leur écriture est plus compliquée et qu’il y a plusieurs façons de les prononcer, c’est la bête noir des japonisants.

Au cours de votre séjours au japon, vous trouverez les fameux magasins que l’on appelle les « 100 yens shop », tout simplement parce que tout y est à 100 yens (plus les taxes) et n’allez pas croire qu’au vu du prix vous y trouverez des articles médiocres, loin de là, vous y trouverez de tout, allant des souvenirs, aux produits de beauté, aux produits d’entretiens… bref, allez y faire un tour !! Une des chaîne de 100 yens shop la plus rependue est Daiso. Vous passerez difficilement à côté d’un 100 yen shop pendant votre séjour…
Vous pourrez trouver dans les 100 yens shop des petits carnets comme ceux en photos, vous permettant d’apprendre à lire et écrire les Kana (Hiragana + Katakana). Grâce à ce carnet, vous pourrez apprendre à reconnaître les Hiraganas et les Katakana, le seul inconvénient c’est qu’il n’y a pas les prononciation des caractères, mais ça se trouve assez facilement sur internet, il y a de la place pour recopier les caractères et ainsi les mémoriser, il y a des petits jeux pour écrire des mots avec les Kana que vous apprenez… et tout ça pour 100 yens ! Comme ça dans le métro, dans le train ou le Shinkansen pour Ôsaka (bah oui, si vous êtes à Tôkyô faut venir à Ôsaka !) vous pouvez tranquillement apprendre à écrire et à mémoriser vos Kana !

Pour ceux qui maitriseraient déjà les Kana, et qui chercheraient un moyen pas trop cher de pouvoir travailler les Kanji, sachez qu’il existe aussi des livres consacrés aux Kanji ! Ils sont classés par année d’apprentissage (de 1ère année à 6e année) et chaque livre coute 100 yen ! Il y a la prononciation des Kanji, la façon de les écrire et même du vocabulaire qui va avec. C’est tellement pratique pour réviser ses Kanji !
Voilà pour cette première astuce, qui en contient au final deux ! Puisque que même si apprendre le japonais ne vous intéresse pas, les 100 yens shop vont forcément vous intéresser. J’ai ramené pas mal de trucs provenant des 100 yen shop, et notamment des cadeaux pour mes proches sans me ruiner ! J’ai par exemple ramené des éventails décoratifs avec des motifs bien japonais et ça a fait plaisir à tout le monde, et c’est facile à caser dans les valises (oui toujours penser aux valises…). Donc pensez-y !

Ps :  Je poste régulièrement des photos sur Instagram comme celles-ci : lovekimu

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s