Tôkyô

Wow 4 ans déjà !

Vue depuis l’avion sur le Mont Fuji, seule et unique fois que j’ai pu l’apercevoir.

Le 1er Août 2012, je partais pour mon premier voyage au Japon ! Pour cette occasion, j’ai décidé de revenir sur ce premier séjour d’un mois à Tôkyô à travers quelques moments clés.

Pourquoi un séjour au Japon ?

Tout simplement parce que je faisais une licence de Japonais et qu’après 3 années d’apprentissage plus ou moins efficace du japonais, il était enfin temps d’y mettre les pieds !

J’ai vraiment eu un coup de foudre pour ce pays, sans même y avoir mis les pieds. Donc j’attendais avec impatience de pouvoir enfin y aller !

L’avion de la compagnie que j’aurais du prendre…

Mon projet pour aller au Japon ?

En licence on nous avait fait passer en cours un document sur une bourse permettant d’aller étudier et visiter le Japon pendant les vacances… J’ai décidé d’y postuler et j’ai été sélectionnée.

Parmi les prospectus qu’on nous a donné, il y avait aussi celui de l’Espace Langue Tôkyô, une école de japonais pour les francophones dont j’ai fait un bilan ici

J’ai pas vraiment chercher plus loin comme je souhaitais découvrir Tôkyô pour un premier séjour et j’ai donc choisi cette école pour y étudier au mois d’Août 2012.
Entre le moment où j’avais fait mon ébauche de dépenses pour la demande de bourse et celui où j’ai reçu l’argent pour payer l’école, le billet d’avion… le cours du yen avait énormément grimpé… du coup les prix pour l’école, les visites, l’hébergement… avaient quasiment doublé… en plus les billets d’avion alléchants étaient partis… ça m’a servi de leçon pour la suite, toujours faire gaffe au cours du yen… Mais du coup j’ai dû adapter mon programme en ne choisissant que 3 semaines de cours au lieu de 4.

 

Sur un pont entre mon école et le parc Yoyogi.

 Mon hébergement au Japon ?

J’ai décidé de choisir comme hebergement un système de guest house plutôt que de loger chez l’habitant, ce qui était pourtant possible avec le séjour à l’école que j’ai choisi !

Une guest-house c’est une sorte d’appartement, avec des parties communes comme la cuisine, la salle de bain… C’est plus avantageux qu’un hôtel si vous comptez rester plus de deux semaines. Ça permet aussi de rencontrer des gens venant du monde entier ! La mienne était située à Waseda, au nord de Shinjuku et était réservée aux filles ! J’ai fait un article sur ma guest-house ici.

Quartier où il y avait ma guest-house.

Premier jour au Japon ? 

Pour faire court, à cause d’un problème avec mon avion, on m’a déplacé pour me mettre sur un vol de la Japan Airlines, c’était un super vol, mais du coup je suis arrivée beaucoup plus tard que prévu, et j’ai pas vraiment pu contacter le patron de la guest-house… tant pis je m’y rends quand même…

Je me suis paumée dans les rues avec mon énorme valise… heureusement les Japonais sont parfaits dans ce genre de situation, ils se sont mis à plusieurs pour m’aider à trouver la guest-house…et j’ai ainsi réussi à chopper le patron qui allait partir… C’était vraiment une arrivée très stressante et fatiguante.

Après la paperasse administrative, me voilà chez moi ! Je sors mon ordi en fin de vie, envoie tant bien que mal des mails à tout le monde, et vais prendre une douche !! Quelle aventure !!! Je garderai des sequelles du fait d’avoir porter mes valises, mes sacs à mains… pendant longtemps mais je suis enfin au Japon ! Et la première chose qui m’a marqué…c’est que j’ai pas vraiment eu l’impression d’être dans un autre pays, j’avais l’impression d’être là où je devais être !

Il devait être 18h, du coup je me suis dit que j’allais faire un tour dans le quartier pour trouver un Konbini et de quoi manger…sauf qu’en fait au japon, il fait nuit super tôt ! Comme j’avais pas envie de me perdre…je suis restée tranquilou chez moi à manger des gâteaux français que j’avais pris dans ma valise !

Voilà pour mon premier jour au Japon.

Le lendemain, j’ai pu m’acheter mon premier repas au Konbini !

Premier jour à l’école?

Pour mon premier jour à l’école, j’ai un peu galéré à trouver l’entrée. Elle était située près d’Omotesandô, et comme dans beaucoup de grandes villes au Japon, il y a plusieurs commerçant pour un même bâtiment. Par exemple au 1er étage il peut y avoir un karaoke, au 2e un avocat, au 3e un restaurant… et mon école était situé à un étage…du coup y avait pas vraiment de devanture au nom de l’école… bref j’ai trouvé ! Les enseignants et les gens qui travaillent à l’école sont vraiment très sympatriques, j’ai particulièrement adoré mon enseignante !

Au coin de mon école, avec un petit magasin de préservatif au logo kawaii !

Ça m’a fait du bien d’avoir des cours de japonais en petit comité, d’avoir une prof qui ne parlait que japonais…ça force à se concentrer sur la langue. En plus être au Japon ça ne peut que aider à améliorer la compréhension orale puisqu’on entend du japonais en permanence !

Côté japonais, j’étais satisfaite à 100% de ce séjour !

Ma salle de classe

Les visites

 Mon objectif était d’améliorer mon niveau de japonais, mais pas que ! Je voulais visiter enfin ce pays qui occupe mes journées et pensées depuis si longtemps. Grâce à ce mois à Tôkyô, j’ai pu visiter pas mal d’endroits, dont j’ai fait des articles pour la plupart sur ce blog !

Comme j’avais cours le matin, je pouvais visiter l’après-midi ce qui était très pratique ! Je gardais le week-end pour des visites plus longues comme celles d’autres villes. J’ai ainsi pu visiter les week-end Kamakura : une ancienne capitale du Japon avec plein de temples et Yokohama : une ville portuaire assez récente, du coup ça m’a permis d’avoir une vision plus large du Japon, puisque le Japon ce n’est pas que Tôkyô !

Daibutsu de Kamakura

Première visite ?

Première et dernière en réalité, puisque j’y suis retournée avant mon départ pour dire au revoir à Tôkyô !

Il s’agit du Tokyo Metropolitan Government, dont je viens de mettre à jour l’article qui se trouve ici. C’est un bâtiment administratif qui possède deux observatoires (un dans chaque tour) gratuits permettant d’observer Tôkyô depuis le quartier de Shinjuku. J’adore cet endroit, je peux y passer des heures à observer les bâtiments de Tôkyô !

Vue depuis le Tôkyô Metropolitan Government

Mon rapport à la ville de Tôkyô ?

C’est une ville que j’apprécie énormément, d’ailleurs lorsque je suis retournée au Japon pour vivre un an à Ôsaka, j’ai passé quelques jours à Tôkyô parce que j’adore vraiment y passer du temps, c’est une ville qui me fascine…

Mais c’est vrai que je préfère nettement vivre à Ôsaka ! C’est une ville qui me correspond mieux, moins stressante que Tôkyô, j’y ai tout de suite trouvé mes marques ! Et puis il y a Kôbe tout près et j’adore m’y balader… je dois retourner au japon l’année prochaine et ce sera sans aucun doute aux alentours d’Ôsaka et de Kôbe ! Je m’y sent tellement bien…

Mais je vais surement préparer une petite excursion à Tôkyô !  Il me reste tellement de choses à y voir! J’aime le fait qu’il y ait toujours quelque chose à y découvrir, et puis j’aime Kamakura, Yokohama et il me reste Nikko à faire absolument !

Les gares peuplées de Tôkyô

Voilà pour cet article anniversaire, si vous avez des questions sur quoi que ce soit, hésitez pas !
En Septembre ce sera un article anniversaire sur mon année dans le Kansai !

Au revoir Japon, à bientôt !
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s