Midori, Souvenirs

Midori traveler’s notebook ou comment conserver ses souvenirs au même endroit !

Midori traveler’s notebook et Fauxdori
On part bientôt pour une petite semaine à Londres et j’ai pris l’habitude depuis environ un an de tout consigner dans un Midori traveler’s notebook. Avant d’avoir ce petit trésor, j’entreposais mes souvenirs de voyages (cartes postales, tickets d’entrées, plan, prospectus…) un peu à droite à gauche ! Maintenant je peux tout mettre au même endroit dans un seul et même carnet que je peux avoir tout le temps avec moi dans mon sac…et puis ces petits carnets sont tellement classes ! Ça donne un côté aventurier que j’adore.
Midori traveler’s notebook c’est un peu la marque originale, mais il y a d’autres versions, faites par des gens qu’on appelle « fauxdori », ils sont moins « classes » que la version original puisqu’ils sont fait en tissus, avec des motifs… mais c’est quand même bien pratique et bien moins cher que la version originale, j’en possède quelques uns aussi.
J’ai plein de choses à vous dire donc pour que ce soit pas trop long et lourd, je vais découper en 2 ou 3 articles. Celui-ci porte sur le traveler’s notebook original : le Midori traveler’s notebook. J’en ferai un autre sur les fauxdori et j’aimerais bien vous montrer plus en détails comment customiser votre Midori (boutique Etsy, sites internet…) !


Traveler’s notebook, c’est quoi ?


Crée en Mars 2006 au Japon, le Midori traveler’s notebook (qu’on peut abréger en Midori) permet de mettre sur papier ses expériences de voyage (mais pas que). Ce qui le différencie d’un simple carnet c’est son côté pratique, on peut y mettre plein de cahiers différents (appelés refill), le personnaliser à son image et l’avoir tout le temps sur soi ! Depuis que je suis petite, dès que je vais en voyage quelque part, je commence un carnet que je finis jamais… J’ai jamais la motivation pour le faire en entier, surement parce que c’est un carnet quelconque, que je peux pas personnaliser… là c’est pratique, je peux le personnaliser comme je veux. Si je pars dans un autre endroit, j’ai juste à rajouter un refill ou alors enlever les autres pour en mettre d’autres…mais au final le carnet principal reste le même, c’est le miens ! Après y a un coté purement esthétique et marketing qui fait que je trouve ça trop classe !!

Les Midori traveler’s notebook sont disponibles en plusieurs couleurs (noir, marron, camel, bleu…) et en deux formats :
– Édition appelée « Standard size », mesurant 22×12,5 cm
– Édition appelée « Passport size » faisant la taille d’un…passeport, soit 13,5×10 cm


Couverture et refills ?

La couverture est faite main à Chiang Mai, en Thailande, donc chaque couverture est unique ! Aussi, la matière fait que la couverture prend des marques plus on l’utilise et donne un certain cachet à l’usure : je trouve ça tellement cool ! Les refills eux sont fait au Japon.

Concernant les refills (carnets qu’on met dans le Midori), il y a de tout !
Des refills de base (64 pages) avec du papier ligné (rules), du papier blanc (blank), du papier à grille (grid). Je vous montrerai ça plus en détail, mais vous pouvez relier les refills entre eux grâce à des élastiques spéciaux (binding bands) et ainsi avoir plein de refills différents dans votre Midori !
On peut customiser son Midori en y rajoutant un agenda (6 mois, 12 mois, une page par jour, une page par semaine…). Il y a aussi du papier fait exprès pour dessiner, du papier plus léger avec plus de pages ( 128 pages)…
On peut y accrocher un accessoire pour y mettre un stylo, des pochettes zip, …bref de quoi rendre votre Midori unique… je parlerai plus en détails de comment on met tout ça dans le midori dans un autre article, là je vous fais une grosse présentation pour commencer.

Personnalisation et Éditions limités

En plus des refills, il y a aussi des masking tape de la marque traveler’s factory, des sacs pour y mettre son Midori, et même des tasses…

Traveler’s factory fait aussi beaucoup d’éditions limités au thème de la compagnie aérienne Panam. On peut aussi se faire faire un Midori personnalisé avec son nom… on peut acheter des charmes pour les mettre sur l’élastique central…
Il y a donc un peu de tout et il est vite facile de s’y perdre et de vouloir tout avoir ! Sans aller jusqu’à tout posséder… le fait qu’il y ait plein de trucs ça permet de pouvoir faire de son Midori un carnet de voyage unique, qui nous ressemble !


Parmi les éditions limitées, il y en a une que je jalouse du regard et que je veux à tout prix : celle exclusive à la boutique de l’aéroport de Narita, vendue uniquement dans la boutique de de Narita ! Dès que je pose les pieds au Japon, je fonce les acheter ! Il s’agit d’un Midori standard size marron avec le mont Fuji, et un passport size noir. Je veux le marron à tout prix ! Il est pas trop beau ?!?

Narita Airport Edition, avec les refills exclusifs.

Où trouver un Midori ?

– Au Japon, la boutique officielle « Traveler’s factory » se trouve à Nakameguro, Tôkyô. Elle est ouverte de 12-20h et fermée le mardi. Il y a aussi la boutique à l’aéroport de Narita.

On peut également se rendre dans des chaînes de magasins très connues comme Tokyu Hands ou Loft pour en trouver, il sera peut-être difficile de trouver certaines éditions limitées… mais y aura tout de même largement de quoi faire !
– En Europe ?
Autant dire qu’en trouver en France relève du miracle. J’ai acheté mon midori sur Amazon, il a mis beaucoup de temps à venir mais le prix était raisonnable !
Pour ce qui est des refills, je les achète sur un site internet basé aux Pays-bas, qui s’appelle MISC, forcément c’est un peu plus cher, mais le site est de qualité et l’envoi est très rapide ! Il y a aussi des sites basés en Angleterre, en Allemagne…mais en France, j’ai vraiment rien trouvé ! Si il y a moyen d’en avoir en France, hésitez pas à le dire !
Depuis que j’ai découvert les Fauxdori, j’achète aussi des refills fait par des gens sur la boutique Etsy, il y a aussi sur Etsy une super boutique japonaise qui propose plein de trucs liés au Midori et au stationery (papeterie) japonaise… Bref j’ai plein de choses à vous dire à ce sujet, donc je pense en faire carrément un article !

Midori Traveler’s notebook, black edition

Mon magnifique Midori noir, de taille standard
C’est mon tout premier Midori, je l’utilise pour tout ce qui a trait au Japon. J’y ai mis 3 refills dedans, un retraçant mon année au Japon dont je vais vous montrer quelques pages d’ailleurs ! Un autre où je note des idées de visites pour mon prochain voyage, je l’ai toujours près de moi quand je consulte un blog sur le Japon, histoire d’y noter des petites astuces, des petits endroits secrets à visiter… Comme ça au moment d’organiser mon prochain séjour au Japon, j’aurais tout sous la main et je ne louperai rien ! Le 3e c’est une pochette où je mets ma carte Icoca, des photos, souvenirs du Japon.
On voit pas très bien, mais c’est mon charme à l’effigie du Mont Fuji
J’adore tout garder quand je visite un endroit : ticket d’entrée, prospectus, tickets de caisse de souvenirs, carte postale, tampons, tickets de métro… donc le Midori est l’endroit parfait pour moi. Ça m’arrive en rangeant de retrouver des vieux tickets d’entrée éparpillés partout… alors que maintenant je peux tout garder au même endroit, c’est tellement plus pratique !
En dessous, je vous ai mis la page que j’ai faite pour résumer ma visite à Universal Studio Japan (Ôsaka), j’ai pu y mettre plein de souvenirs et en décorant un peu je trouve que ça fait de jolis souvenirs ! J’ai pu mettre le ticket d’entrée et y coller des images découpées dans le prospectus du parc, sur le côté droit il y a le masking tape d’Ôsaka , qu’on peut trouver au bureau de poste de la gare centrale d’Ôsaka seulement !
Pour la page de Nara, qui est une de mes préférées, j’ai mis le ticket d’entrée du Todai-ji, comme il était trop grand mais qu’il y avait des informations sur le temple, j’ai découpé pour les coller en dessous…j’ai mis deux photos et une mini gotochi card sur les daims de Nara. Parfois, quand vous achetez beaucoup de Gotochi (cartes postales trouvable uniquement en bureau de poste au Japon, chaque préfecture a ses cartes que vous ne pouvez trouver que dans la préfecture concernée) à la poste on vous en donne des versions mini en bonus, et c’est très pratique pour décorer son Midori ! J’ai malheureusement pas pu mettre le Masking Tape de Nara, parce que je l’ai pas trouvé !


Je vous montre également deux autres pages : celle de l’Umeda Sky Building (Ôsaka) et celle du grand aquarium d’Ôsaka ! Je ne suis pas extrêmement douée de mes mains, il y a des gens qui font des trucs tellement magnifiques sur instagram avec leur Midori, mais j’arrive à faire des trucs pas trop mal, quand je feuillette mon Midori, ça fait du bien de revoir tous ces souvenirs, bien ordonnés…plutôt que de tout garder en vrac à gauche ou à droite !

Midori Camel édition, passport size
Comme il est tout petit je m’en sers pour prendre des notes pour mon blog ! Sur celui là on voit bien que l’utilisation « abîme » la couverture et du coup ça commence à lui donner un petit cachet bien sympathique je trouve ! Bien que ça s’appelle Midori Traveler’s Notebook, on est bien évidemment pas obligé de consacrer son utilisation qu’au voyage ! On en fait ce qu’on veut ! C’est pour ça que j’utilise celui-là pour mon blog, dès qu’une idée d’article me vient, plutôt que de l’écrire sur un petit papier ou le garder dans un coin de ma tête, je note tout dedans, c’est extrêmement pratique !
Vous l’aurez compris je suis assez dingue des Traveler’s Notebook, je suis quelqu’un qui adore tout garder mais qui n’est pas très organisée…du coup ça me permet de tout garder au même endroit, ça me change complétement la vie ! Ça m’énervait tellement de retrouver des souvenirs de voyage à droite à gauche, sans aucune cohérence ! Là tout est au même endroit, et j’arrive même à faire des trucs plutôt sympa visuellement ! Vive les Midori !  Je vous en parlerai plus longuement dans d’autres articles !
Ça m’intéresse vraiment d’avoir des retours d’autres personnes utilisant des Midori pour leur voyages ! Ou si tout simplement ça vous a donné envie et que vous avez des questions, hésitez pas !
Publicités

3 thoughts on “Midori traveler’s notebook ou comment conserver ses souvenirs au même endroit !”

  1. Bonsoir, merci beaucoup pour le commentaire. Oui c'est assez méconnu malheureusement, c'est ce qui m'a poussé à faire cet article. Merci pour le lien, je ne connaissais pas de site francophone et il y a des produits midori très intéressants ! Je le mets en favori !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s