sanctuaire, Tôkyô, Temple

Sensô-ji 浅草寺 et Asakusa-jinja 浅草神社

s18

Sensô-ji

Un des temples les plus connus de Tôkyô, si ce n’est le plus connu. J’y suis allé trois fois dont une fois de nuit et j’adore l’atmosphère de l’endroit, avec sa rue commerçante… Il y a toujours beaucoup de monde mais je m’y sens bien ! Il y a vraiment plein de choses à voir dans ce temple, donc prenez bien le temps d’aller partout.

C’est un temple dédié à la déesse Kannon et c’est aussi le plus vieux de Tôkyô puisqu’il aurait été terminé en 645. Quelques années auparavant, deux frères avaient trouvé dans la rivière Sumida une statue de Kannon. Le seigneur du village parla avec passion de Kannon, ce qui a convaincu les deux frères de se convertir au Bouddhisme. La statue a été placée dans le temple qui deviendra le Sensô-ji.

Il y a plusieurs bâtisses à visiter, depuis l’entrée du temple par la porte Kaminarimon 雷門 (« Porte du tonnerre »). Un des endroits que je trouve très joli, se situe à gauche du bâtiment principal du temple. Il y a une jolie vue sur la pagode à 5 étages et un joli petit jardin avec un point d’eau contenant des carpes.

Entre la porte d’entrée (Kaminarimon) et le temple, il y a une longue avenue appelée Nakamise-dôri 仲見世通り où il y a plein de petites échoppes ! Vous pourrez y acheter de la nourriture, des masque de Tengû, des éventails, des porte-clés… Bref plein de petits souvenirs, parfois un peu kitsch !

Vous pouvez également faire des activités un peu plus liées au temple, comme par exemple acheter un charme/talisman de protection ( お守りOmamori), vous pouvez également tirer une prédiction ( おみくじ Omikuji) pour voir si la chance est avec vous !

Ma 3e visite du temple s’est faite de nuit ! C’est une tout autre ambiance de nuit, mais tout aussi apaisante ! Ça fait très bizarre de voir Nakamise-dôri avec ses commerces fermés… Mais même si le temple et l’avenue commerçante sont fermés, il y a quand même un peu de monde (rien à voir avec la journée), les gens aiment s’y promener le soir avant d’aller manger dans un restaurant des environs, c’est aussi ce qu’on a fait. Si vous en avez l’occasion, revenez au temple le soir ! D’autant qu’au Japon le soir arrive très vite !

 Asakusa-jinja

Il se trouve juste à droite du Sensô-ji, si vous ne faites pas attention, vous pouvez facilement passer à côté sans le voir car il est tout petit, face à l’imposant Sensô-ji. D’ailleurs, l’endroit est assez peu fréquenté par les touristes, il y a surtout des Japonais qui viennent y prier !

C’est le shôgun Tokugawa Iemitsu, qui est à l’origine de la fondation de ce sanctuaire en 1649, en l’honneur des fondateurs du Sensô-ji : les deux frères et le seigneur du village dont je vous ai parlé plus haut.

La visite prend quelques secondes puisque l’espace est assez restreint, ne vous attendez pas à quelque chose d’extraordinaire mais une petite balade au calme vous fera du bien comme le Sensô-ji est souvent bondé !

Comment s’y rendre ?

La façon la plus simple de s’y rendre est de s’arrêter à la station Asakusa, sur la ligne Ginza et de sortir par la sortie 1. Suivez le chemin et vous arriverez sur Kaminari-mon !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s