Ôsaka

Ôsaka, je t’aime !

68

Il y a deux ans, jour pour jour, on mettait pour la première fois les pieds à Ôsaka pour une année entière ! Comme on a adoré vivre dans cette ville et dans le kansai, on profite de cet anniversaire pour pousser un énorme cri d’amour à Ôsaka et à notre année là-bas !

37

Avant ça, j’aimerais  revenir sur l’histoire d’Ôsaka, en quelques mots.

  • Capitale de la préfecture d’Ôsaka
  • 3e plus grande ville du japon
  • Plus de 2 millions d’habitants
  • L’ancien nom d’Ôsaka est Naniwa
  • Ôsaka aurait été fondé au 3e siècle
  • Grâce à son port la ville va se développer (contacts commerciaux avec la Corée et la Chine)
  • Le premier temple bouddhiste crée par l’état, le Shitennô-ji 四天王寺(593 par le Prince Shotoku) fut construit à Ôsaka.
55
Shitennô-ji
  • Le château d’Ôsaka date de 1583 (a été détruit et reconstruit depuis), c’est Toyotomi Hideyoshi, un des trois unificateurs du Japon, qui en est à l’origine.
  • Pendant la période d’Edo, « le garde manger de la nation » comme on surnomme Ôsaka, joue un rôle important non seulement sur le plan économique mais aussi sur un plan culturel ( Lieu de création du Bunraku et du Kabuki)
  • la 2nde guerre mondiale et les nombreux raids américains ont fait beaucoup de mal à la ville.
  • A la fin de la guerre, Ôsaka a été reconstruite en vitesse, ce qui se ressent au niveau de l’urbanisme. D’ailleurs, entre les années 50 et 70, la pollution industrielle était très importante.
  • Un des événements qui a fait connaître Ôsaka dans le monde entier est l’exposition universelle qu’elle a accueilli en 1970

La ville est divisée en 24 arrondissement (Ku), nous vivions dans l’arrondissement de Nishiyodogawa-ku, à l’ouest d’Ôsaka. Ce quartier n’est pas du tout touristique,mais résidentiel, il y a donc aucun touriste, du coup c’est parfait pour expérimenter et découvrir la vie japonaise.

Que ce soit dans un quartier résidentiel ou plus touristique, y a pas à dire la vie japonaise c’est le pied ! J’adore étudier la nuit, du coup pouvoir descendre de chez soi à 5h du mat pour aller chercher un truc à manger ou à boire dans un konbini c’est tellement pratique ! Les Konbini, c’est ce qui me manque le plus quand je suis en France !

Même si le quartier où on vivait n’était pas touristique, il était bien placé, puisqu’il était ‘à seulement quelques minutes en train de la gare d’Ôsaka et de notre quartier préféré : Umeda ! Avec son Yodobashi Camera, son Tokyu Hands, son Pokemon Store, ses Uniqlo, ses tonnes de magasins divers, ses restaurants, son battling center (baseball) et son Umeda Sky Builkding … en plusieurs sorties on en a jamais fait le tour  !

Même si c’est une grande ville, il n’est pas très difficile de trouver des coins de nature ! Déjà le château d’ôsaka est un indispensable au printemps avec la floraison des Ume (pruniers) et des Sakura, mais j’y reviendrai plus tard.

A quelques minutes en train, il y a le Minô Park, avec sa magnifique cascade et ses feuilles rouges à l’automne.

Aussi, Ôsaka est située à proximité de Kôbe où on peut faire des balades sur les hauteurs… Même à Ôsaka il y a beaucoup de verdures (comme dans tout le Japon), comme en un an on a pas pu tout faire il doit y avoir des dizaines d’autres endroits que je ne connais même pas …

mercredi06

On a passé tellement de bons moments à Ôsaka. L’événement que j’attendais le plus de vivre au Japon était les Sakura. Mais un peu avant les Sakura, il y a un événement que j’attendais pas spécialement : la floraison des Ume (fleurs de prune). Pour les voir, il y a un excellent spot au château d’Ôsaka où beaucoup de photographes en herbe ou plus expérimenté viennent s’y essayer. Les fleurs d’Ume bien roses avec le château en fond, ça vaut le coup d’œil, surtout quand le soleil commence à descendre.

Il a pas fait très beau cette année là au moment des Sakura, du coup il y a plein de visites qu’on a pas pu faire (Yoshinoyama : une montagne avec des centaines de Sakura, près de Nara…) mais on a été voir les illuminations au château d’Ôsaka, et c’était magique ! Depuis le temps que je m’imaginais vivre les sakura en vrai, j’avais peur d’être finalement déçue et c’est tout le contraire, j’ai vraiment été éblouie. La beauté des sakura illuminés, le château en fond illuminé aussi, l’ambiance de l’événement…Un des meilleurs souvenirs de cette année !

Ce n’est pas réservé uniquement à Ôsaka, mais c’est vrai que sortir le soir au Japon, c’est très agréable. Il fait nuit très tôt et à part en hiver il ne fait pas trop froid et il y a plein de monde. Que ce soit à Umeda, Namba ou dans un autre quartier, c’est vraiment très agréable !

A Namba,  Dôtonbori 道頓堀 est un passage obligé pour tous les touristes. Ça ne fait pas forcément parti de mes meilleurs souvenirs à Ôsaka, mais c’est vrai que le soir, quand il fait encore un peu chaud, c’est agréable de s’y balader le long du cours d’eau, de voir tous les touristes essayaient de reproduire avec plus ou moins de succès la posture du Glico Man… Ôsaka le soir c’est vraiment agréable.

Avant de vivre au Japon pendant un an, j’y avais séjourné un mois en été et je rêvais donc de voir les couleurs rouges de l’automne et les cerisiers du Printemps ! C’est incroyable comme les saisons sont bien marquées au Japon, on en profite vraiment plus. En automne, il fait assez chaud pour pouvoir profiter des couleurs rouges, pareil au printemps, on peut quand même sortir le soir pour voir les Sakura sans mourir de froid ! Par contre, l’été est vraiment insoutenable, il fait chaud et humide !

Je pense vraiment qu’il est difficile de s’ennuyer à Ôsaka, peu importe vos centres d’intérêts vous trouverez votre bonheur. La nourriture ? Il y a tellement de plats à découvrir à Ôsaka… Les monuments plus traditionnels ? Il y a de jolis temples et sanctuaires, même un sanctuaire en forme de tigre (Namba yasaka-jinja). En famille ? Il y a un zoo, un grand aquarium … Sortir le soir ? Y a plein de quartiers pour ça comme Namba… Et en plus Ôsaka est à proximité de Kyôto, Nara, Kôbe… que demander de plus !?

En général, quand je quitte une ville où j’ai passé quelques temps, je finis toujours par une visite en hauteur, histoire de dire au revoir à la ville dans son ensemble ! Mais cette fois-ci on en a décidé autrement ! On s’est rendu à Universal Studio Japan ! C’était vraiment cool, du coup on a oublié un peu notre tristesse de quitter cette merveilleuse ville !

Il nous reste tellement d’endroits à découvrir au Japon, mais une chose est sûre, Ôsaka a une place spéciale pour nous. On a passé une super année, il y a vraiment plein de choses à voir et en plus il y a plein d’autres villes intéressantes à proximité ! Si on a, à nouveau, l’opportunité de vivre à Ôsaka, ce serait avec grand plaisir, on refait nos valises en moins de temps qu’il faut pour dire Ôsaka !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s