Illuminations, Kôbe

Kôbe Luminarie 神戸ルミナリエ

luminarie05

Édition 2016 : du vendredi 2 décembre au dimanche 11 décembre. Thème de cette année : 光の叙情詩 « ode à la lumière »

Lundi-jeudi : 18h-21h30

Vendredi : 18h-22h

Samedi : 17h-22h

Dimanche :  17h-21h30

Ce sont des illuminations qui ont lieu à Kôbe chaque année, début décembre. Comme elles se tiennent en décembre on peut facilement penser qu’il s’agit d’illuminations pour Noël, comme il y en a un peu partout au Japon à cette période de l’année… Et bien en fait, ces illuminations existent depuis 1995, cette date vous dit sûrement quelque chose, puisqu’il s’agit de la date à laquelle le grand tremblement de terre de Kôbe eut lieu : le Hanshin-Awaji Daishinsai (la région de Kôbe-Osaka est surnommée Hanshin. Les îles Awaji sont situées en face de Kôbe, donc à Kôbe on parle seulement du Hanshin Daishinsai). C’est un tremblement de terre qui a fait beaucoup de victimes et ces illuminations sont là pour commémorer cela. Je profite donc de cette occasion, pour revenir un peu sur cette année 1995, et aussi sur l’origine de ces illuminations.

Lorsque vous vous promenez dans Kôbe, vous remarquez deux pans de son histoire qui sont encore très présents :

– L’ouverture du port aux étrangers, en 1868. Une concession étrangère y était installée et beaucoup de maisons de style occidental sont conservés à Kôbe, vous pouvez même les visiter. Mais il y a des choses moins visibles également, comme par exemple des plaques avec les anciens numéros de la concession sur certains bâtiments…

– Le tremblement de terre de 1995. Il y a eu plus de 6000 personnes tuées (dont plus de 5000 rien qu’à Kôbe) et prés de 43000  blessés. Un de mes professeurs m’a dit qu’ils avaient eu de la chance dans leur malheur, car le tremblement de terre a eu lieu le 17 janvier à 5h46 du matin, donc les trains ne circulaient pas vraiment (cela aurait fait beaucoup plus de morts sinon) et comme il faisait froid, la nourriture s’est mieux conservée. A Kôbe il y a beaucoup de choses en rapport avec cet événement. Vous avez notamment un mémorial sous terre avec le nom des victimes, les restes d’endroits effondrés aux abords de Meriken Park…

Nous y sommes allés en 2014, plus précisément le dernier jour du Kôbe Luminarie : le lundi 15 décembre.

En 2014, le thème (il change tous les ans) était « le rêve et la lumière » 夢と光. Comme le thème change tous les ans, les illuminations sont quelques peu différentes chaque année, pour voir à quoi ressembleront celles de cette année, allez voir ici : site officiel

C’est à Valerio Festi (un italien) et Hirokazu Imaoka (originaire de Kôbe) que nous devons ces illuminations qui à l’origine ne devaient durer qu’une seule année. Pourquoi des illuminations ? Tout simplement parce qu’avec le tremblement de terre de Kôbe, il y a eut pénurie d’électricité, ces illuminations ont eu donc pour but de rependre la lumière, surtout dans le cœur des habitants de Kôbe. Comme ce fut un vrai succès, le Kôbe Luminarie a continué et continue tous les ans depuis 1995.

Pour revenir sur les illuminations, et bien c’était vraiment magnifique ! Comme il y a vraiment beaucoup de monde, on doit suivre un parcours prédéfinis. Il y a des barrières, des agents de sécurités qui hurlent d’aller dans tel sens… et puis après quelques minutes de marche on arrive dans la rue où commence les illuminations, c’est vraiment très beau.

Après avoir parcouru la rue de lumières, vous arrivez sur une sorte de place où il y a des illuminations encore plus belles, vous êtes d’ailleurs sur la place où se trouve le mémorial du tremblement de terre. Sur cette place il y a une sorte de grand palais fait en illuminations, c’est vraiment magnifique. Il y a évidement plein de stands où vous pouvez acheter des souvenirs de l’événement mais aussi de la nourriture : gâteaux, brochettes… C’était vraiment très sympa.

Lieu et Horaires :

Tous les ans en décembre. Les illuminations commencent vers 16h30-17h, selon que ce soit le week end ou la semaine et se terminent vers 21h30-22h…

Bien que les illuminations aient lieu entre Motomachi et Sannomiya, le chemin des illuminations ne peut se prendre que depuis Motomachi, donc descendre à cette station est plus pratique, si vous arrivez avant les illuminations vous pouvez même aller vous balader dans le quartier chinois de Kôbe, c’est vraiment très agréable.

On espère vous avoir donné envie, si jamais vous êtes vers Kôbe en décembre, n’hésitez pas !

Souvenirs ramenés du Kôbe luminarie
Publicités

2 thoughts on “Kôbe Luminarie 神戸ルミナリエ”

  1. Sannomiya, Motomachi…. aah natsukashii
    Aller voir les Kôbe Luminaries est fortement conseillé dans tous les guides que j'ai pu voir et dans les documents touristiques donné par le KICC, ça me donne teeellement envie à moi aussi…. Allez, l'an prochain !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s